blog cookishop

ASTUCES ET RECETTES DE CUISINE

Publié le : 08/01/2017 05:55:25 - Catégories : Recettes salées

CUISINE DU DAUPHINÉ


On ne connaît en général de la gastronomie dauphinoise, que le très célèbre gratin dauphinois, alors que les spécialités culinaires de la région sont multiples, et que nombreux sont les plats traditionnels et familiaux aux recettes savoureuses. La cuisine du Dauphiné est en fait un compromis entre la cuisine provençale et la cuisine savoyarde, ce qui lui donne quelques particularités, comme l’usage fréquent de noix et d’huile d’olive.

 

PRODUITS ET SPÉCIALITÉS DU DAUPHINÉ


Le murçon

Saucisse de porc à cuire aromatisée avec des graines de fenouil et des graines de carvi , le murçon est une spécialité de charcuterie associée à la ville de La Mure en Isère. Sa préparation est simple : il suffit de le pocher une trentaine de minutes. Il est traditionnellement accompagné de pommes de terre cuites à l’eau, de ravioles ou de pâtes. Il peut aussi se cuire en brioche dans un moule à cake.
Sur notre site de vente en ligne ustensiles de cuisine, vous trouverez le moule à cake Émile Henry céramique HR® (High Résistance), qui permet aux cakes et murçons briochés de cuire de manière homogène tout en conservant leur moelleux à cœur. La marque Bialetti propose un moule cake 27 cm dolce chef acier et la marque Patisse un moule silver top cake anti-adhérent en acier chromé laminé à froid.

Découvrez les 3 produits les mieux notés :

Le chevreau

Cette viande parfumée et moelleuse se cuisine en Dauphiné en blanquette au moment de Pâques, en gigot ou en sauté. Comme le cochon, le chevreau peut aussi se saler et se consommer intégralement.

Les crozets

Cette appellation désigne différentes variétés de pâtes. Les crozets du Dauphiné découpés au couteau, sont réalisés à base de pommes de terre de farine et d’œufs, et sont cuits dans de l’eau bouillante salée ou dans du bouillon de viande.

Les blettes

Ce légume s’apprécie dans tout le Dauphiné. On les prépare en gratin, en tourte, à la poulette.. et elles peuvent aussi accompagner les ravioles.

Le gratin dauphinois

C’est le plat emblématique de cette belle région qu’est le Dauphiné. Pour savoir comment le réaliser, nous vous recommandons la lecture de notre article « 9 façons de préparer les pommes de terre ».

La noix de Grenoble

L’Isère est le pays de la noix. La noix de Grenoble, véritable référence en termes de qualité, est protégée par une AOC depuis 1978. Il existe trois variétés de noix, la Franquette, la Mayette, et la Parisienne, toutes trois de gros calibre. Ces noix sont utilisées le plus souvent pour les desserts et les salades. On fabrique aussi avec de l’huile de noix et du vin de noix.

La Chartreuse

La flore montagnarde est à l’origine de la Chartreuse verte et de la Chartreuse jaune qui se boivent essentiellement en digestif et se dégustent très fraîches. Ces deux liqueurs sont fabriquées avec les mêmes plantes et fleurs macérées dans de l’alcool, mais dans des proportions différentes.

 

LA CUISINE

Les entrées et les soupes

Les soupes d’hiver sont souvent confectionnées avec des pommes de terre et des herbes salées, sauvages ou du potager.
En entrée, on sert souvent des tourtes farcies de choux, de feuilles de blettes, ou d’herbes (orties, pissenlits..), ou encore de tranches de pommes de terre. On peut y ajouter des oignons et des lardons, et parfois de la viande d’agneau ou de cochon.On sert aussi des rillettes de lapin, des terrines aux olives, des caillettes, et des ravioles. La raviole du Dauphiné est un produit de terroir protégé par un IGP, dont la farce est composée de fromage frais, de comté et de persil.


Les plats

Le gratin de queues d’écrevisses, mais aussi le poulet aux écrevisses qui mélange la viande aux fruits de mer, le civet de chamois, le gigot de chevreau, sont des plats qui peuvent surprendre, mais qui sont des spécialités régionales à base de produits frais et naturels. On trouve aussi la « défarde », plat d’abats d’agneau à la tomate et à l’ail, et les œufs à la Monteynard, qui sont un mélange de riz et d’œufs mollets, recouvert de gruyère râpé ou de parmesan. Le gratin dauphinois ou les ravioles au comté peuvent se servir en garniture d’un plat de viande.


Les fromages, desserts, et liqueurs

On produit de nombreux fromages dans le Dauphiné : Picodon fabriqué avec du lait de chèvre, Banon AOC enveloppé de feuilles de châtaigniers, Bleu du Vercors-Sassenage AOC, Saint Marcellin pâle et crémeux à l’arôme de noisette..etc. Le terroir de la région, offre une multitude de fromages goûteux, reflets de la production locale.

Glace à la Chartreuse, gâteau aux noix, pogne, crêpes flambées à la Chartreuse verte, brioche de Bourgoin ornée de pralines et de dragées, ou couve de Crest, gâteau rond fait de pâte sablée aux écorces d’oranges confites, sont autant de desserts dauphinois, qu’il n’est pas rare de servir avec du vin de noix, de la liqueur de génépi ou autres digestifs à bas de plantes alpines.

 


RECETTE DE TRUITES À LA GRENOBLOISE

Ingrédients pour 8 personnes :
- 8 truites
- 2 dl d’huile de tournesol
- 200g de beurre
- 50g de farine
- 2 citrons
- 3 tranches de pain de mie
- 80g de câpres
- Persil plat
- Sel
- Poivre du moulin

Ustensiles de cuisine :
- Un couteau de cuisine
- Une planche à découper
- Deux bols
- Une poêle
- Une assiette
- Papier absorbant
- Une grande poêle à poisson
- Un plat
- Un plat de service allant au four
- Un moulin à poivre

Préparation :
- Vider et rincer les truites, puis réserver dans un plat.
- Chauffer le four à 30°C thermostat 1, et faire tiédir le plat de service.
- Peler les citrons à vif, puis détailler en petits dés. Réserver dans un bol.
- Rincer, sécher et ciseler le persil plat. Réserver dans un bol.
- Détailler les tranches de pain de mie en petits cubes réguliers. Faire frire à la poêle dans de l’huile et déposer dans une assiette sur du papier absorbant.
- Fariner et assaisonner les truites (sel, poivre) et les cuire à la poêle dans un mélange beurre/huile.
- Poser les truites sur le plat de service tiède, et disposer par-dessus les câpres, les dés de pain de mie et de citron.
- Essuyer la poêle à poisson avec du papier absorbant, et faire chauffer dedans le restant de beurre jusqu’à ce qu’il soit mousseux.
- Verser le beurre sur les truites, et saupoudrer de persil haché. Servir sans attendre.

Vous connaissez des gourmands ? N'hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux en cliquant-ici :

Ajouter un commentaire

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Les ventes privées

PROTÈGE CUISINIÈRE

PROTÈGE CUISINIÈRE -55%

DÉCOUPE PASTÈQUE

DÉCOUPE PASTÈQUE -40%