blog cookishop

ASTUCES ET RECETTES DE CUISINE

Publié le : 21/10/2016 10:38:28 - Catégories : Recettes salées

COMMENT CHOISIR SON AUTOCUISEUR ?


Autocuiseurs et cocottes minutes permettent de cuisiner de façon saine, en préservant vitamines, saveurs et couleurs des aliments, et en économisant de l'énergie, grâce au principe de cuisson sous pression. Ce sont aussi des alliés incomparables pour gagner du temps en cuisinant rapidement. Le principe est celui-ci : l'autocuiseur contenant eau et aliments est fermé hermétiquement. Sous l'effet de la chaleur, l'eau va monter très vite en température, plus de 100°C, et le surplus de vapeur s'évacuera au moyen d'une soupape.


 QU'EST CE QU'UN AUTOCUISEUR ?

L'autocuiseur ou cocotte minute se présente comme une marmite de capacité variable, en acier inox ou en aluminium, avec un couvercle muni d'un joint d'étanchéité, un système de blocage du couvercle, et une soupape laissant échapper la vapeur, lorsque la pression nécessaire est atteinte.
L'autocuiseur dispose d'un panier cuisson perforé pour cuire des aliments à la vapeur. D'ailleurs à ce sujet; vous pouvez lire notre article sur les " Différentes façons de cuire ses aliments à la vapeur ". L'autocuiseur est un ustensile de cuisson polyvalent qui permet de cuire à la vapeur, à l'étouffée, de faire mijoter, et même de stériliser bocaux et conserves.

 

 POUR CHOISIR SON AUTOCUISEUR


Quels sont les critères pour choisir son autocuiseur ?
Pour choisir son auto-cuiseur ou cocotte minute, on considérera différents critères, comme sa capacité, 4, 6, 8, ou 10 litres ou même plus, son système de fonctionnement, classique ou électrique, son système de fermeture, étriers, baïonnette, poignée ergonomique, poignée rabattable pour un rangement gain de place, s'il dispose ou non d'un contrôleur de cuisson, et pour un autocuiseur classique, sa compatibilité avec votre mode de cuisson, électrique, gaz ou induction. L'achat d'un autocuiseur est un investissement important et qui mérite réflexion.

La cocotte minute SEB Authentique en acier inoxydable, avec 1 programme de cuisson et 1 fonction faitout, est une cocotte traditionnelle équipée d'un panier vapeur, ce qui la transforme en autocuiseur légumes, et accompagnée de son livre de recettes "Plaisirs et Saveurs". Sa capacité est de 6 litres et son système de fermeture à étrier. Toujours chez Seb, l'autocuiseur Clipso Plus 8 litres, compatible tous feux et aussi autocuiseur induction, possède 5 niveaux de sécurité dont 3 à la surpression et se ferme avec un bouton poussoir.
L'autocuiseur Fissler à fermeture facile (onglet de fermeture) d'une contenance de 8 litres, est pourvu d'un système de sécurité triple, et de trois niveaux de cuisson.

Découvrez les 3 produits les mieux notés :


 L'autocuiseur classique


  Autocuiseur inox ou alu ?

- En aluminium :
L'autocuiseur (ou cocotte-minute) en aluminium présente l'avantage d’être léger et moins onéreux que le modèle inox. Cependant ses performances sont moindres, et il faut tenir compte du fait qu'il ne fonctionne que sur le gaz. Par ailleurs l'aluminium est décrié, car considéré comme présentant des risques pour la santé.


- En acier inoxydable
L'autocuiseur inox est robuste et résistant, et surtout, est compatible tous feux, dont l'induction. De plus, l'inox est particulièrement esthétique. Plus onéreux que l'autocuiseur alu, son prix est indicateur de qualité.


 La capacité

Les autocuiseurs ont des capacités différentes selon les modèles, correspondant au nombre de convives ou à la quantité de nourriture que vous souhaitez cuisiner. Par exemple, si vous êtes un inconditionnel des soupes, optez pour un grand modèle. Autre cas : si vous n'avez pas de place pour ranger, choisissez un modèle plus petit.


Capacité de la cuve et nombre de convives:

4,5 litres: de 2 à 4 personnes
6 litres : de 4 à 6 personnes
8 litres : de 5 à 8 personnes
10 litres : de 7 à 10 personnes


 Le système de fermeture

Le système de fermeture doit être fiable et solide. Ce peut être une fermeture à étrier, un bouton poussoir, un couvercle rentrant, ou un système à baïonnette.

- La fermeture à étrier
Étrier et bouton de serrage sont solidaires du couvercle. Pour fermer la cocotte, on tourne le bouton de serrage vers la gauche pour abaisser l'étrier. Le couvercle doit ensuite s’emboîter correctement sur le bord de la cocotte, l'étrier dans les « oreilles » de la cocotte-minute. Le bouton de serrage est ensuite tourné vers la droite, jusqu'à ce que l'étrier soit coincé dans les « oreilles », et que le couvercle soit ainsi bloqué.
- Le bouton poussoir
Le bouton poussoir, simple d'utilisation est également solidaire du couvercle. Le couvercle possède des mâchoires surmontées du bouton poussoir, qui au moment de la fermeture, en appuyant sur le poussoir, doivent être en contact avec le bord de la cocotte et se resserrer. À la place du poussoir, on trouve parfois un levier permettant de fermer les mâchoires. Ces deux systèmes automatiques offrent la possibilité d'ouvrir d'une seule main.

- Le couvercle rentrant
Il se ferme par un système coulissant en glissant sur la position de fermeture.

- Le système de fermeture à baïonnette
Ce système nécessite que des flèches placées sur les poignées et sur le couvercle coïncident parfaitement. Il suffit de tourner en exerçant une pression très légère. C'est un système de fermeture très rapide.


d. Le minuteur

Le minuteur est un accessoire important qui permet de programmer le temps de cuisson très précisément. Il commence le décompte lorsque la pression requise est atteinte, et signale la fin de la cuisson par un signal sonore. Certains minuteurs sont amovibles et se fixent sur l'autocuiseur.


 Les poignées

Les poignées d'autocuiseur sont soit fixes, soit rabattables ce qui facilite le rangement, en cas de placards trop étroits. D'autres encore sont amovibles, ce qui optimise aussi l'espace.


 Le joint

Le joint sert à fermer hermétiquement l'autocuiseur, afin que les liquides ne s'échappent pas. Il doit être remplacé régulièrement (tous les ans en moyenne), pour la sécurité et les performances de l'appareil.


 La soupape

L'autocuiseur est un appareil très sécurisé. La soupape laisse échapper la vapeur lorsque la pression nécessaire est atteinte, et à la fin de la cuisson, la source de chaleur étant coupée, toute la vapeur résiduelle doit s'évacuer en retirant la soupape. Pour éviter de se brûler, mieux vaut la saisir avec une pince du type pince pour barbecue, ou avec un gant four anti-chaleur. Une fois la soupape retirée, la pression redescend et la cocotte-minute peut être ouverte en retirant le couvercle. Pour une décompression rapide, il est possible de passer la cocotte sous l'eau froide.
Il faut noter et répéter, que pour votre sécurité, il ne faut pas retirer les aliments de l'autocuiseur, avant d'avoir fait retomber la pression soit en retirant la soupape ou le bouchon, soit en passant la cocotte sous l'eau froide. Également pour votre sécurité, il faut vérifier et nettoyer la soupape régulièrement afin qu'elle ne se bouche pas.

 


 L'autocuiseur électrique

L'autocuiseur cuisson électrique a la même mode de fonctionnement que la cocotte traditionnelle. La seule différence réside dans le contrôle de l'appareil. Ce n'est plus la personne qui cuisine qui contrôle l'appareil en agissant sur la source de chaleur, alors que les autocuiseurs électriques contrôlent et règlent la pression eux-mêmes, à la place du cuisinier. Une fois en marche, l'appareil atteint tout seul la pression requise.
Il posséde une cuve amovible avec revetement antiadhésif, Teflon ou céramique ; et l'autocuiseur céramique a semble-t-il plus de qualités écologiques que l'autocuiseur Tefal.
Les nouveaux autocuiseurs sont électriques et programmables et offrent une cuisson encore plus rapide et économique. Ils possèdent des minuteurs intelligents qui préviennent en fin de cuisson, leur système de fermeture est en général ultra-facile, et ils sont parfois connectés.


 L'autocuiseur électrique programmable
Il possède un choix de programmes selon la nature des aliments. Un niveau de pression est adapté pour chaque programme (viandes, poissons, légumes..). De plus, il dispose d'une fonction « maintien au chaud » conservant les aliments à bonne température jusqu'au moment de passer à table.


 L'autocuiseur connecté
Il est bien sûr programmable, avec des recettes programmées, un mode départ différé, et un mode maintien au chaud ; mais surtout, il possède une connectivité Bluetooth ou Wi-fi, et peut se connecter à une tablette ou un smartphone pour plus de recettes encore. Il se pilote à distance.
L'autocuiseur connecté vous conseille pour réaliser parfaitement vos recettes, en calculant par exemple les proportions, via l'appareil lui-même ou depuis son application.

Vous connaissez des gourmands ? N'hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux en cliquant-ici :

Gnagna


11/03/2017 02:42:47

Si c'est pour écrire ça abstenez vous. 100 ligne pour ne rien dire et mettre des liens commerciaux. Vous devriez essayer de gagner votre vie honnêtement plutôt.

Ajouter un commentaire

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Les ventes privées

TRANCHEUSE PRO PLIABLE

TRANCHEUSE PRO PLIABLE -30%

MIXEUR PLONGEANT

MIXEUR PLONGEANT -63%